Une sensation d’apesanteur en immersion dans l’eau et des jets de toutes sortes qui soulagent les douleurs et détendent les tensions… La balnéothérapie a de multiples bienfaits sur notre corps et donc sur notre moral. En quoi consiste-t-elle vraiment et quels en sont les bienfaits ?

LA BALNÉOTHÉRAPIE, C’EST QUOI ?

Etymologiquement, le terme « balnéothérapie » signifie « soins par le bain ». La balnéothérapie propose donc des soins à base d’eau. Mais pas n’importe laquelle : de l’eau douce. «La balnéothérapie se pratique aussi bien chez soi, dans une baignoire balnéo, que dans un spa, un centre de balnéothérapie, de thermalisme ou de thalassothérapie. L’eau de source, si elle n’est pas reconnue par le ministère de la Santé, ne possède en soi aucun pouvoir. Tous les bienfaits de la balnéothérapie reposent sur les vertus techniques des appareils utilisés, comme les jets », explique Serge Fourcade, directeur d’exploitation du Centre de thalassothérapie de Royan.

QUELS SONT LES BIENFAITS DE LA BALNÉOTHÉRAPIE ?

« La balnéothérapie vise surtout le bien-être et la remise en forme. Ce qui est intéressant, c’est d’une, les effets des appareils, de deux, l’effet d’apesanteur obtenu grâce à l’immersion en bassin et de trois, le pouvoir relaxant de l’eau chaude qui facilite la manipulation du corps », précise notre expert. En bref, la balnéothérapie :

– détend

– stimule la circulation sanguine

– réduit les contractures musculaires

– apaise les sensations de jambes lourdes

– soulage l’arthrose

– combat la peau d’orange

LES DIFFÉRENTS SOINS DE BALNÉOTHÉRAPIE

– La douche à jet : l’hydrothérapeute dirige un puissant jet d’eau sur le corps suivant un tracé bien défini. La pression réglable du jet stimule la circulation sanguine, tonifie le corps et déloge la cellulite.

– La douche sous-marine : elle est réalisée en bassin d’eau de mer chauffée. L’hydrothérapeute draine et masse différentes zones du corps à l’aide d’un jet.

– Le bain hydromassant : il s’agit d’un hydromassage par jets dans un bain d’eau chauffée entre 34 °C et 37 °C. Idéal pour se relaxer et améliorer la circulation veineuse et lymphatique.

– Le bain bouillonnant : le corps est massé par un système de bulles et de micro-jets. Ce soin agit sur les contractures musculaires, les problèmes de circulation sanguine et de cellulite.

– Le modelage sous affusion : allongée sur le ventre, sous une rampe d’eau chaude à 35/36°  degré, on profite d’un modelage relaxant effectué par un hydrothérapeute.

– L’aquagym en bassin : immergée dans un bassin d’eau chaude, on réalise des exercices d’assouplissement et de renforcement musculaire.

– Les jets sous-marins avec hydrothérapeute : en piscine d’eau chauffée, on effectue des mouvements devant un jet à orientation modulable, sous la conduite d’un hydrothérapeute. Ce soin stimule la circulation, détend en profondeur les masses musculaires et assouplit les articulations.

– L’ostéopathie aquatique : une séance d’ostéopathie classique, pratiquée dans un bassin d’eau chaude.

– La pédimanuluve : les avant-bras et les jambes sont massés par un courant d’eau de mer alternativement chaud et froid.  Ce soin permet notamment de lutter contre l’ostéoporose, l’arthrose et les mauvais retours veineux.

BALNÉOTHÉRAPIE, THERMALISME, THALASSOTHÉRAPIE, QUELLES DIFFÉRENCES ?

La différence repose essentiellement sur le type d’eau utilisé. La balnéothérapie utilise de l’eau de source ou de l’eau du robinet, le thermalisme emploie de l’eau de source dont les vertus thérapeutiques sont agrées par le ministère de la Santé et la thalassothérapie exploite l’eau de mer, reconnue pour son pouvoir reminéralisant.

 

Source : http://www.elle.fr/Minceur/Bien-etre-relaxation/Balneotherapie-3047200

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *