Le Centre Aquadisia est équipé d’appareils de remise en forme à diffusion d’infrarouges longs. Que sait-on exactement de leurs effets sur l’organisme ? 

La plus grande partie de l’énergie solaire est fournie par les infrarouges (ce sont eux qui transmettent la chaleur).

On distingue trois sortes d’infrarouges : courts, moyens et longs selon leur degré de pénétration au niveau de notre peau.

– Les infrarouges courts sont conducteurs de la chaleur à la surface de la peau sans pénétrer profondément (à peine quelques mm) : ils peuvent être dangereux s’ils sont utilisés à l’excès.

– Par contre, les infrarouges longs, contrairement aux précédents, pénètrent en profondeur (plus de 4 cm) sans stimuler la surface de la peau et sont bénéfiques à notre santé.

BIENFAITS DES INFRAROUGES LONGS

Les infrarouges longs sont utilisés pour augmenter la température du corps.

Nous nous débarrassons des déchets de la digestion et ainsi les courbatures, la fatigue sont en nette diminution.

Le corps humain peut se débarrasser de ses toxines grâce aux infrarouges longs.

Les infrarouges facilitent l’osmose des molécules d’eau à travers la membrane cellulaire.

Autrement dit, il y a augmentation de la vitalité des cellules et des liquides du corps humain.

Les tests scientifiques ont prouvé que l’absorption des infrarouges longs correspond à environ  93%, ce qui est énorme,  mais peut s’expliquer puisqu’il s’agit de fréquences qui sont également celles du corps humain.

– De plus, le Dr Tan-Tsair Oliver Chi a pu observer que :

« les tissus qui ont besoin d’être stimulés absorbent ces rayons de façon sélective. Après avoir saturé un tissu jusqu’à un seuil maximal, le reste des rayons poursuit leur route sans nuisance ».

– Ils permettent d’améliorer l’état de la peau et ralentissent le vieillissement.

– La profonde pénétration des rayons infrarouges (jusqu’à 4 cm dans le corps), génère un échauffement conséquent au sein des muscles et des organes internes.

– Le flux sanguin durant l’hyperthermie peut s’élever jusqu’à 13 litres par minute au lieu de 5 à 7 litres/mn au repos, d’où une nette amélioration du fonctionnement cardio-vasculaire qui augmente sa production et accroit la performance du métabolisme.

– l’Université de Californie Berkeley a écrit dans sa lettre du bien-être du mois d’octobre 1990 le lien indéniable entre “Chaleur infrarouge, consommation de calories et perte de poids”, due à l’excrétion directe de graisse, à la sueur, et à l’énergie dépensée pour produire la transpiration.

LES INFRAROUGES ET LA MÉDECINE

Pendant ces 25 dernières années, les chercheurs, praticiens japonais et chinois ont complété leurs vastes recherches sur les traitements à infrarouges et ont avancé des conclusions pertinentes. Au Japon, il existe un groupuscule composé de médecins et de thérapeutes qui consacrent leur temps à des recherches approfondies sur les infrarouges.

Leurs conclusions confirment les effets bénéfiques sur la santé de la thérapie infrarouge comme un moyen de guérison.

En effet, citons les bienfaits constatés par les médecins sur les muscles et le squelette.

La chaleur infrarouge favorise l’augmentation de  l’extensibilité des tissus collagène, diminue la rigidité des articulations, des inflammations et œdèmes, mais aussi soigne l’eczéma, les légères brûlures, les fatigues lombaires, la sciatique etc…

Les Japonais utilisent les infrarouges depuis déjà une quarantaine d’années et s’en félicitent puisqu’ils sont bénéfiques à la santé. En France, nous avons beaucoup de retard à ce sujet et c’est bien dommage.

 

Source : http://www.felixia.fr/blog/infrarouge-pour-am%C3%A9liorer-votre-sant%C3%A9

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *